[basculée]SCISSORFIGHT - Mantrapping for Sport and Profit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[basculée]SCISSORFIGHT - Mantrapping for Sport and Profit

Message par Wookie le Ven 27 Juin 2008 - 11:54

Scissorfight - Mantraooing for Sport and Profit





Line-up: Ironlung (chant), Jay Fortin (guitare), Paul Jarvis (basse), Kevin Stronbow (batterie)
Label: Tortuga Recordings, 2001, CD

Pour un groupe apparemment aussi peu subtil, Scissorfight mélange tout de même un paquet d’éléments avec une habilité étonnante. Originaire du New Hampshire mais relocalisés a Boston ce groupe commence sa carrière en copiant plus ou moins le style de Clutch première période.
Mais en 2001 sort Mantrapping For Sport and Profit, nous dévoilant un nouveau Scissorfight, plus subtil, moins foncièrement bourrin. Bon c’est toujours pas du Porcupine Tree hein, ca tabasse quand même bien sévère a l’image du premier titre « Acid For Blood » et son refrain rageur, mais l’agressivité pure a été échangée pour un subtil mix de groove, de blues et de méchanceté musicale. En effet, c’est vraiment pour moi le meilleur qualificatif du style du groupe : Scissorfight fait de la musique méchante, chose très bien illustrée par un morceau tel « The Most Dangerous Animal is Me » et ses textes ne donnant pas vraiment dans la subtilité. Cette agressivité se traduit par un chant assez unique, parfois hurlé, souvent presque « parlé » mais ce toujours avec un ton qui vous fait bien comprendre que le bien nommé Ironlung (chant) est en train de vous expliquer comment il va vous éclater les dents a coups de bottes avant de vous étriper.
L’autre chose qui frappe a l’écoute de ce disque c’est le son qui est absolument énorme. Au dessus d’une basse bien ronde et d’une batterie qui poutre a mort se pose probablement l’un des sons de guitare les plus énormes que je n’ai jamais entendu. Supra-lourd, un peu de fuzz bien comme il faut, un grain d’enfer… la totale quoi. Les riffs sont très bluesy et ont un groove inné très marqué qui se marrie très bien avec l’énormité du son ce qui donne l’impression bizarre de se prendre des coups de marteau dans la tronche tout en ayant envie de hurler les paroles a tue-tête et faire de la air-guitar pour accompagner les solos bourrés de feeling…
Mais ce n’est pas uniquement de la violence musicale, le groupe fait aussi preuve d’un humour un peu bizarroïde mais qui contribue au charme du groupe en rendant les paroles très mémorables a l'image de « Candy Clarke » et de son « Bring me back Karen Black! » mémorable.
Au final, un disque sur-puissant qui se hisse a grands coups de marteau dans les dents, dans le top-5 des « disques pour baston ». A posséder.


Mantrapping for Sport and Profit en trois mots: mechant, lourd, bluesy



----------
Boom goes the dynamite.
avatar
Wookie
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1783
Localisation : San Francisco, CA
Humeur : Dick Whiskey
Date d'inscription : 06/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum