[basculée]UNEARTHLY TRANCE - Electrocution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avis des doomstonautes

0% 0% 
[ 0 ]
29% 29% 
[ 2 ]
57% 57% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
14% 14% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 7

[basculée]UNEARTHLY TRANCE - Electrocution

Message par MNML le Jeu 1 Mai 2008 - 10:24

UNEARTHLY TRANCE - Electrocution





Line-up: Rion Lipynsky (voix,guitare), Jay Newman (basse) Darren Verni (batterie)
Label: Relapse, 2008, LP

A la question “Qu'est devenu Unearthly Trance depuis Season of Sceance, Science of Silence?” certains vous raconterons volontiers l'évolution (comprendre le déclin) stylistique du groupe, passant du statut de combo sludge-doom respectable et prometteur à celui de nouvelle pointure estampillée “Relapse” vraiment bonne qu'à nourrir les “metalleux décérébrés qui découvrent le doom sur vs”.
D'autres (comprendre moi) ne seront pas aussi intégristes et vous dirons que si changement il y a eu ce n'est pas tant la qualité qui a morflé, que The Trident est même un bon album.
En 2008 les New Yorkais continuent sur leur lancée, toujours dans leur sorte de crossover à dominante Doom : les racines encore bien plantées dans un terreau maudit (le Doom) et vaseux (le Sludge) auquel viens clairement se greffer quelques traits tenants du Charlton Heston ou du hardcore-punk.
Ne pas pour autant s'imaginer qu'il s'agit du classique groupe au nokia 3310 entre milles chaises et sans réelle assise sur rien du tout, au contraire le mariage se fait assez naturellement.
Le cru de 2008 se fait appeler “Electrocution” et arbore un artwork mas-tu-vu plutôt réussi, le disque débute par Chaos Star.Tube introductif qui arbore une ambition évidente, UT cherche un peu de gloire dans les étoiles semble-t-il, le disque s'annonce épique et résolument “metal”.
S'il y a quelque chose de réussi dans cet album c'est bien son song-writing inspiré, les morceaux y sont variés et bien foutus. Typiquement ils s'articulent autour d'un riff Doomy des plus classiques (du genre de ceux du dernier Candlemass par ex.), faciles, on peut le dire. Ouais, mais en tout c'est jamais monolithique ou chiant, on y trouve toujours plusieurs couleurs : et v'la qu'ça décide d'envoyer la sauce jusqu'aux blasts, et hop! que ça devient tout à fait solennel et dramatique puis encore plus loin v'la pas qu'on se retrouverais presque en train de taper le two step sur du doom. Ah non, en fait c'est du hardcore-punk dans ces moments ci.
Unearthly Trance opère une nouvelle fois la fusion de tous les métaux et à coup sûr ça va permettre au label d'en appeler au porte monnaies des fans de Sunn O))) et Bathory réunis comme sur le disque précédent, haha-ha-haha.
A part ça les transitions et breaks sont bien foutus, il y a du relief, on retiendra aussi les divers solos bien heavy avec un bon feeling ("The Scum Is An Orbit"...) ainsi que le jeu varié du batteur (d-beat, blastbeat, roulements grosse caisse...)
On alterne des morceaux de qualité assez constante : pas de déchet à l'horizon. En haut du panier on trouvera probablement "God Is A Beast" , morceau lancinant et tragique; "The Dust Will Never Settle" avec son groove démoniaque et son break de folie; le "Religious Slaves", délicieusement doom et puis "Diseased" qui comme le précédent fleure bon le wizard (le chant).
Parlons du chant justement, faut dire qu'il y est toujours pour beaucoup dans le caractère jouissif des morceaux chez UT. Le timbre de Rion est totalement excellent quand il s'agit de crier dans un registre hyper accablé, mais sur Electrocution on sent vraiment qu'ils s'est fait plaisir puisqu'on a droit a un spectre élargit avec un chant clair plus poussé, comme dit des fois assez Wizardien.
Bien sûr tout ceci n'est pas sans s'accompagner d'une production des plus flamboyante. Le son est bien léché, précis, évidemment il faudra pas trop chercher de la saleté là dedans. Non non que de l'archi propre : “Mastodon”. A l'image de la pochette en fait.
Le luxe total et illimité donc ? Et bien quand même pas tout à fait.
Après un examen intensif on constate qu' Electrocution ne passe pas à travers la critique.
Et bah oui, c'était prévisible, quand on sort un album aussi irréprochable (pas un pet ni rien, le metal parfait) c'est au risque de sonner parfois un peu convenu ( le coup des morceaux aux riffs doomisants efficace mais un peu faciles) ou grand public. On peut aussi chipoter sur le fait que certains morceaux résistent un poil moins aux écoutes que d'autres, en fait je pense surtout au tout premier, Chaos Star est un peu le bâton de dynamite qui t'explose à la figure d'entrée, mais qui à la réécoute agace un peu de par l'air de Satyricon dernière période qu'il se tape par moment. Le fameux “syndrome du gros tube metal” certainement. Plus largement les meilleurs moments de l'album sont souvent dans ses passages doom-lancinants.
Après y a rien d'irréversible puisqu'au bout du compte l'album se révèle être quand même toujours bonnard à l'écoute. Les atouts de cette sortie sont évidents et si au final le disque est moins impérial que prévu faut reconnaitre qu'il a quand même de la gueule cet Electrocution.

Electrocution en trois mots: metal, complet, argenté



Dernière édition par MNML le Jeu 8 Mai 2008 - 21:35, édité 1 fois
avatar
MNML
Système cosmique

Nombre de messages : 1344
Date d'inscription : 05/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [basculée]UNEARTHLY TRANCE - Electrocution

Message par DarkFate le Jeu 1 Mai 2008 - 15:10

Vive la censure SE , Sinon très bien la chro, pour ma part bien que cet album soit "easy listening" je le trouve pas mauvais du tout. Mon préféré reste (restera?) quand même le SoS, SoS.
avatar
DarkFate
Élément

Nombre de messages : 728
Localisation : Elsass
Humeur : How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today
Date d'inscription : 05/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [basculée]UNEARTHLY TRANCE - Electrocution

Message par nekkro))) le Dim 13 Juil 2008 - 18:14

DarkFate a écrit:Vive la censure SE , Sinon très bien la chro, pour ma part bien que cet album soit "easy listening" je le trouve pas mauvais du tout. Mon préféré reste (restera?) quand même le SoS, SoS.
je trouve ça un peu fadasse en comparaison du "sof,sof"

nekkro)))
Particule

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [basculée]UNEARTHLY TRANCE - Electrocution

Message par pearly le Dim 13 Juil 2008 - 19:04

oui, pareil.
J'ai été bien déçu : c'est beau, bien fichu oui, UT garde de beaux réflexes, mais bon sang, c'est resucé encore et encore, totalement prévisibles, tout propret. Fans plouf.
avatar
pearly
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1541
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [basculée]UNEARTHLY TRANCE - Electrocution

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum