To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 3 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Mer 7 Sep 2011 - 0:30

Etrange Festival report numéro 4: mardi 6 septembre
Je vous passe le court métrage à propos du pardon avec des catcheurs gays et on attaque... ou pas.
MEAT de Maartje Seyferth et Victor Nieuwenhuijs
Le site de l'Etrange dit ceci:
"Pour oublier sa vie minable, un boucher entre dans la tête de Roxy, une jeune femme qui l’obsède et passe son temps à tout filmer en vidéo…"
Je n'ai pas compris ça. Je ne crois pas avoir compris quoi que ce soit d'ailleurs. Il faudrait que je le revois pour mettre tout en ordre parce que pour le moment, ça ne m'évoque qu'un plan d'eau calme dans lequel on aurait jeté plusieurs pierres. Si le temps se déroule le long les cercles concentriques dessinés par les impacts, je vous mets au défi de savoir quel est le bon chemin dans cet amas de possibilités courbes. Quoiqu'il en soit, le film m'a laissé une bonne impression, d'autant que voir autant de viande m'a fait penser à TAXIDERMIE.
Un peu plus de légèreté pour la suite... ou pas.
EL INFIERNO de Luis Estrada
Un mexicain revient chez lui après avoir passé vingt ans aux Etats-Unis. Il retrouve sa mère mais son frère et mort, laissant une famille derrière lui et dont il faut bien s'occuper. Très vite, et parce qu'il n'y a aucune autre alternative pour gagner de l'argent, il va se mettre au servir d'un cartel.
Un film sur la guerre des cartels qui se joue depuis quelques années au Mexique. On voit la mainmise qu'a un cartel sur un village et comment s'articule la chaîne de la corruption et la lutte absurde entre les cartels. Et en plus, c'est drôle.
Et moi, je suis fatigué Amoché

MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par DR.Jkl le Jeu 8 Sep 2011 - 14:33

Unforgiven: Clint Eastwood. Cool.
Sucker Punch: raté mais rigolo. Quelques grands moments de mauvais goût décomplexé.
The King's Speech: ah oui, très bien. Pas dément mais très bien.
Cadavres à la Pelle: chouette comédie de John Landis, casting impeccable, vacheries dans tous les coins et TIm Curry en guest. Pas de grands moments de rigolade, mais j'ai gardé le sourire scotché pendant une heure trente.
Super: grosse surprise, Kick-Ass pour les grands. Les dix dernières minutes m'ont tué.

DR.Jkl
Positron

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 22/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Sam 10 Sep 2011 - 0:47

Etrange Festival report numéro 6: vendredi 9 septembre
Ayant été contraint par la flemmardise combiné à la malchance à ne pas aller à la séance de la veille, je me rattrape en rajouter un film à liste du jour. Et les trois films combinés, ça se résume à ce qu'il y a de mieux dans les films de genre:
Du sang et des nazis.
De quoi passer une bonne soirée. On attaque la première japonaiserie:
DEAD BALL de Yudai Yamguchi
Un jeune joueur de base ball lance une balle tellement forte à son père que ça creuse un cratère et tue le vieux sur le coup (ou plutôt la tête). Il décide de ne plus jamais jouer au base ball contrairement à son frère qui s 'en servira pour tuer. Quelques années plus tard, l'un est décédé et l'autre entre en prison. Là, il va se voir forcé l'équipe de base ball pour un match particulier.
Bon, jusque là tout va bien, tout parait normal mais il faut savoir que la directrice de la prison est la fille d'un personnage important de l'Allemagne d'un certain et s'habille d'uniformes nazis du plus bel effet. Son sous-fifre arborera un uniforme avec brassard rouge magnifique de ridicule. Et comme toujours chez les gens de chez Sushi Typhoon, il y a des idées sorties d'on ne sait où et qui font mouche. Mais là où ce DEAD BALL fait très fort c'est qu'il y a deux putains de références à REANIMATOR de Stuart Gordon et aux 120 JOURNEES DE coupe de cheveux afro de Pasolini.
Je vous grâce du couplet sur les magnifiques gerbes de sang d'un réalisme hallucinogène, c'est du gore japonais :)
Ensuite le film bonus qui s'est rajouté le jour-même et choisi parce qu'il y avait nazi et sm. Vers le milieu du film, je me suis rendu compte que j'avais déjà un film de cette réalisatrice et j'aurais moins hésité si j'avais su.
PORTIER DE NUIT de Liliana Cavanni
On est en 1957 à Vienne. Un ancien nazi est portier de nuit dans un hôtel où loge entre autres personnes d'autres anciens nazis qui effacent les traces de leurs actes en vue de leur procès prochain. Un chef d'orchestre et sa compagne s'installe à l'hôtel pour quelques jours. La femme reconnait le portier de nuit qui fut autrefois son gardien privilégié et tortionnaire (gentillet tout de même) à ses heures. Elle en (re)tombe amoureuse et ils entament une relation pour le moins chaotique.
Déchéance et beauté. Voilà ce que ça m'a inspiré. Déchéance parce qu'on ne peut pas voir autre chose, parce qu'on descend toujours plus bas, jusqu'à percer le sol de la raison et tomber dans les gouffres noirs de la folie. Jamais dans l'excès, toujours
sans le domaine de plausible. Et puis beauté parce que Charlotte Rampling. Cette beauté qui excuse tout, cette beauté qui se suffit à elle-même, qui s'exprime sans recours à la parole.
Au final, j'en ai retiré cette odeur particulière que m'avait laissé son autre film. Une odeur de vieille chose qui titille drôlement le cerveau, qui poussent les choses loin tout en restant dans les limites de la réalité. Et une odeur de folie inévitable aussi.
Gros coup de coeur donc.
Et pour finir baignons-nous dans la luxure et l'hémoglobine!
HORNY HOUSE OF HORROR
3 joueurs de base ball décide d'aller au salon de massage après avoir joué. Ce qu'il ne savent pas, c'est qu'ils vont au Shogun Massage Parlor, où les clients doivent perdre leur sexe, si possible de manière sanglante. Le film débute par ailleurs sur la confection d'un maki à la quiche lorraine de très grande classe. S'ensuit épreuves cruelles, gerbes de sang, vagina dentata, gerbes de sang, sexes tranchées, gerbes de sang.
Du Sushi Typhoon pur jus mais avec des nichons et des culs en plus. Sympa mais sans plus surtout comparés aux films précédents. C'est marrant, l'histoire est bien complexe mais je ne le verrais pas une deuxième fois.

Demain, DRIVE de Nicolas Winding Refn. Hâte
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par gulo gulo le Mar 13 Sep 2011 - 20:15

vu Paranoid Park

me suis gratté le nokia 3310, aussi

----------
Achète
avatar
gulo gulo
Jeff Goldblum

Nombre de messages : 13385
Localisation : Un monde sans Lemmy
Humeur : Chaque jour un puzzle.
Date d'inscription : 06/12/2007

http://satanowesusmoney.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par cyb le Mer 14 Sep 2011 - 10:12

Peu profité de l'Étrange Festival, hélas, mais :


Hobo with a shotgun

Film gore bien débile, fun et glauque, si ce n'était quelques passages miévrasses... Plaisir de revoir Rutger Hauer dans un rôle un peu rugueux


Tucker & Dale vs Evil

Un vrai/faux slasher basé sur des quiproquos... Idiot mais hilarant


Norwegian Ninja

Film pseudo décalé, mais surtout très chiant. Caca.


2019, après la chute de New York

Vieux nanard Italien, qui repompe sans vergogne dans le même film, Mad Max, Death Race 2000, New york 1997 et la Planète des Singes... Et mine de rien, ça reste jouissif à regarder, les doublages français et la B.O. sont aussi bien gratinés


La Cloche de l'Enfer

Intéressant par bien des aspects, mais je sais pas, j'ai quand même trouvé ça un peu chiant...


Don't be Afraid of the Dark

qui aura surtout eu pour mérite de me rappeler qu'il allait falloir que je le lise, ce fameux Peuple Blanc

----------
avatar
cyb
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 2001
Date d'inscription : 06/12/2007

http://lamareauxcadavres.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par intheseblackdays le Mer 14 Sep 2011 - 16:37

doom sur dauberadio12.
ben ca partait super mal mais le final façon FPS rattrape bien le coup... enfin non le seul passage cool du film plutot. jai quà pas regarder du caca aussi...
avatar
intheseblackdays
Master of Alchemy

Nombre de messages : 2220
Date d'inscription : 05/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par Ikea le Sam 8 Oct 2011 - 8:39

Drive. Une bonne baffe.
avatar
Ikea
Satellite

Nombre de messages : 1193
Date d'inscription : 25/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par imperial inquisinic' le Sam 15 Oct 2011 - 23:12

je plussoie, même si c'est pas le meilleur Refn à mon goût

et aussi la piel que habito, que ça m'a un peu fait emmener des amis à la piscine quand même
avatar
imperial inquisinic'
Élement fusionnant

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Mar 25 Oct 2011 - 9:46

INCEPTION
Euh, c'est tout. Y'a eu tout ce foin pour ça????
Un bonne grosse louche de complexité ne lui aurait pas fait de mal, surtout qu'il s'y prêtait.
(Bon, j'ai lu Ubik de Dick y'a pas longtemps donc j'étais peut-être trop en mode sans dessus dessous)
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par Hypo Grief le Mar 25 Oct 2011 - 13:32

MoiZ a écrit:INCEPTION
Euh, c'est tout. Y'a eu tout ce foin pour ça????
Un bonne grosse louche de complexité ne lui aurait pas fait de mal, surtout qu'il s'y prêtait.
Tu m'enlèves les mots de la bouche!
avatar
Hypo Grief
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 4744
Localisation : Strasbourg
Humeur : Noire
Date d'inscription : 10/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par gulo gulo le Sam 29 Oct 2011 - 10:14

vu hier Déjà Vu, film "sur Nola" avec Denzel "bwana" Washington
prodigieux
apex du film : la scène de poursuite, où le mec poursuit en l'occurrence la trace continuum du blablablabref : une voiture qui a quatre jours d'avance sur lui, et réussit quand même à conduire comme un narvalo et à emboutir des mecs en contresens : insurpassable

----------
Achète
avatar
gulo gulo
Jeff Goldblum

Nombre de messages : 13385
Localisation : Un monde sans Lemmy
Humeur : Chaque jour un puzzle.
Date d'inscription : 06/12/2007

http://satanowesusmoney.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Dim 30 Oct 2011 - 21:10

J'AIMERAIS PAS CREVER UN DIMANCHE
J'aime beaucoup les bonnes surprises. Bien décadent.

The Films of KENNETH ANGER Vol2
soit:
Scorpio Rising
Kustom Kar Kommando
Invocation Of My Demon Brother
Rabbit's Moon
Lucifer Rising

Foutrement génial et complètement SATAN!
Lucifer Rising me retourne le cerveau à tous les coups
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Dim 6 Nov 2011 - 13:31




aka Suicide Club 0


Deux films bien classe
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Lun 7 Nov 2011 - 14:42

Apocalypse: Hitler
le doc passé sur France2 récemment.
Vraiment surpris par la qualité de la chose.
Et puis c'est Kenji Kawai qui a fait la musique :)
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par Ikea le Lun 7 Nov 2011 - 15:00

MoiZ a écrit:Apocalypse: Hitler
le doc passé sur France2 récemment.
Vraiment surpris par la qualité de la chose.
Et puis c'est Kenji Kawai qui a fait la musique :)

La première partie est très intéressante et les archives utilisées hallucinantes. Un des buts était de dédiaboliser Hitler, non pas dans le sens de l'excuser mais de rappeler qu'il est un humain parmi d'autres et que cela peut donc se reproduire : en cela c'est très réussi, le portait montrant bien son évolution, humanisant ce qu'il faut le futur dictateur. La deuxième partie m'a laissé un sentiment mitigé, ça virait trop dans le pathos consensuel ici ou là, un écueil que le documentaire avait réussi à éviter jusque-là. Mais de qualité globalement, c'est clair.

Sinon, Drjkl m'a montré Dr Horrible (énorme et les musiques TUENT) et Stand By Me (très bien aussi, des gamins comme j'aurais aimé être) hier soir. Qu'il en soit remercié Amoché
avatar
Ikea
Satellite

Nombre de messages : 1193
Date d'inscription : 25/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Mer 9 Nov 2011 - 15:48

DIX FOIS DIX
Un doc sur Otto Dix dispo sur arte+7: http://videos.arte.tv/fr/videos/dix_fois_dix-4240802.html
la bio du peinte depuis la première guerre mondiale jusqu'à sa mort.
C'est sur Dix donc ça tue :)
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par imperial inquisinic' le Ven 11 Nov 2011 - 15:07

Ah ouais je prends en note ça. Non sinon récemment vu djinns, une espèce de film un peu fantastique qui se passe dans le contexte de la guerre d Algérie...pas mal du tout....et sinon tintin hier qui est une belle reussite,
avatar
imperial inquisinic'
Élement fusionnant

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Sam 12 Nov 2011 - 13:31

TROPA DE ELITE
"Salauds de bourgeois"
thx mister du dessus
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par imperial inquisinic' le Sam 12 Nov 2011 - 21:42

héhé mythique....le 2 est un peu moins bon ceci dit....excellent tout de même, mais un peu moins
avatar
imperial inquisinic'
Élement fusionnant

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Lun 21 Nov 2011 - 12:45

PORTIER DE NUIT de Liliana Cavani
Aussi classe que dans mon souvenir. Une ambiance glauque et un passage qui résume ma pensée vis-à-vis du nazisme

ALIEN director's cut
Euh ben tuerie, normal...
ALIENS version longue
Ca se sent que ce n'est pas Giger qui s'est occupé des créatures. L'aspect biomécanique est un peu passé à la trappe. Ca me rappelle le gout un peu amer des aliens des Alien vs Predator.
Bon, après tout il est sympa mais fait partie des 2 écarts de la série avec le 4
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Sam 3 Déc 2011 - 15:46

ZACK AND MIRI MAKE A PORNO
Kevin Smith Powaa
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par imperial inquisinic' le Dim 4 Déc 2011 - 20:01

WE ARE FOUR LIONS.....pas mal du tout, pas aussi drôle que ce à quoi je m'attendais, plus grave que ce à quoi je m'attendais.
BOULEVARD DE LA MORT: nul. tarantino se fait plaisir tout seul dans son coin.
avatar
imperial inquisinic'
Élement fusionnant

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par DR.Jkl le Mar 6 Déc 2011 - 9:23

Ces derniers temps:

Opération Spike Lee mon amour: Clockers (The Wire dix ans avant), 25th Hour, Malcolm X. Que du bon.

Opération Sylvestre mon copain: Rocky Balboa (aussi bon que le 1, pas vu les autres), Judge Dredd (endorphin overflow)

Opération Indiecorp: 500 Days of Summer (Oui), Up in the Air (mouais)

Opération néon: Drive (A REAL HUMAN BEIIIIIIIIIIIIIING)

Ah et puis The Wicker Man, parce qu'il était temps.
avatar
DR.Jkl
Positron

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 22/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par DR.Jkl le Ven 9 Déc 2011 - 11:37



Oh poule de luxe la fessée. Tuerie sans nom.

Demolition Man: Oui.

Et puis revu Love Actually, c'est vraiment super bien foutu.
avatar
DR.Jkl
Positron

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 22/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par Ikea le Ven 9 Déc 2011 - 21:11



Blier est donc Dieu et Dieu a décidé de s'attaquer aux femmes à travers l'histoire de deux hommes dégoutés (Marielle et Rochefort, des HOMMES donc) s'enfuyant en campagne pour s'éloigner du sexe et se rapprocher des choses vraies comme l'amitié virile, le pâté, la bière et le vin. Tout va bien. Jusqu'à ce que débarque des nymphomanes au village. Des nymphomanes aux méthodes proches de celles des nazis. Des nazis du nokia 3310. Puis un vagin géant arrive, ou des pénis de quarante centimètres, ou les deux. C'était énorme.

(Et non ce n'est pas un nanard. Le plaisir apporté est trop premier degré pour ça.)

Merci à DrJkl pour l'invitation.
avatar
Ikea
Satellite

Nombre de messages : 1193
Date d'inscription : 25/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par imperial inquisinic' le Sam 10 Déc 2011 - 0:26

INTOUCHABLES: et ouais...Bon ben un feel good movie, mais des bonnes vannes, et quelques perceptions à mon avis bien senties sur le handicap...ça se laisse regarder.
avatar
imperial inquisinic'
Élement fusionnant

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par Karamazov le Sam 10 Déc 2011 - 2:22

@ Ikea
Super OVNI "Calmos" ouais. Des scènes mémorables.
Même la fin plutôt baclée passe.
avatar
Karamazov
Particule

Nombre de messages : 19
Localisation : Dernière porte à gauche.
Humeur : Moins le quart.
Date d'inscription : 30/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par cyb le Lun 12 Déc 2011 - 19:10



Ahaha bordel, John Waters a touché le fond, on frise le génie, là


Rematé ça, sinon


----------
avatar
cyb
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 2001
Date d'inscription : 06/12/2007

http://lamareauxcadavres.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par DR.Jkl le Mar 13 Déc 2011 - 22:21



Documentaire sur Klaus Barbie et son utilisation durant la Guerre Froide par l'Ouest, bon complément à mon addiction à l'émission Rendez-vous avec X.



Petite teen comedy dans un lycée fondamentaliste, pas trop mal, ils essaient de montrer que les chrétiens hardcore sont des gens aussi sans oublier de taper dessus. Quelques passages téléphonés mais ça se laisse voir.



Ah poule de luxe, belle bête. Tristan, si ce n'est pas déjà fait, je conseille fortement.



Je l'avais vu à sa sortie, et c'est toujours excellent, d'autant plus que je suis moins largué en ce qui concerne l'histoire italienne maintenant (certains trucs sont en effet parfaitement imbitables sans un peu de documentation).
avatar
DR.Jkl
Positron

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 22/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par Ikea le Mar 13 Déc 2011 - 23:08

Fini la série Firefly en deux jours. Joss Whedon est vraiment très fort : c'est superbe au premier degré, twist bien amené, personnages charismatiques, univers développé. Mais regardé avec du recul, ça devient juste FOU : Ultra geek, humour référencé qui passe crème, tellement bourré de clichés envoyés à la pelle que ça en devient une série puissance 10, bref, énorme.

Sinon, pour ceux qui n'en auraient pas entendu parler (c'est culte il parait), c'est l'histoire d'une bande de voleurs de l'espace façon space-cowboy. Y a des méchants gouvernant l'univers, des putes légales, de la prescience, des mécaniciennes innocentes face au danger, un des frères Baldwin, un prêtre noir, une femme guerrière... et tout ça n'est même pas nanar, ça tient debout tu sais pas trop comment.
avatar
Ikea
Satellite

Nombre de messages : 1193
Date d'inscription : 25/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par imperial inquisinic' le Sam 17 Déc 2011 - 21:50

vu TIME OUT la semaine dernière....trop de choses intéressantes mal exploitées, donc une décép' un peu....Pas que je m'attendais à grand chose mais bon....bref

vu aussi cette semaine deux films russes:

LE DERNIER VOYAGE DE TANYA: sorte de road movie funèbre sur les pratiques mortuaires d'une ancienne tribu finlandaises devenue russe depuis plusieurs siècles....planant
et dans le même genre
SOLDATS DE PAPIER: film sur les médecins chargés de préparer les premiers cosmonautes soviétiques....

et là vu à l'instant THE READER: très bon.....un de ces films à lecture multiple
avatar
imperial inquisinic'
Élement fusionnant

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par MoiZ le Mer 28 Déc 2011 - 15:48


LA COMTESSE de et avec Julie Delpy
Beau, envoûtant avec un peu de sang, de l'amour et du charme (pas de l'érotisme ou du sexy, juste du charme)
L'histoire de la comtese Bathory sous un angle intéressant.
Et Julie Delpy a la grande classe en comtesse


SERIAL MOTHER de John Waters
Bien fendard, comme tout John Waters même si celui-ci fait partie de ses films de bon goût
avatar
MoiZ
Doomster intergalactique

Nombre de messages : 1874
Localisation : Paris
Humeur : Stoned as often as possible
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: To avoid fainting, keep repeating: it's only a movie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum